Forum métal dégénéré
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Statistiques
Nous avons 418 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Era

Nos membres ont posté un total de 42562 messages dans 1923 sujets
Putain de tumeur...
Lorsqu’un projet, une ambition germe dans l’esprit, sa création et sa bonne santé procure un plaisir sans borne, le genre de sensation plaisante du travail accompli et bien fait, surtout lorsque l’implication et le temps passé à son modelage a été rude et intense.

War Nerve a été créé il y a 4 ans, alors que je me trouvais dans la salle informatique de la fac de droit. La première ambition à sa mise en place était de pouvoir proposer publiquement ce sur quoi j’aimais écrire et partager : le métal. Le support du forum préfabriqué était ensuite l’instrument idéal pour le partage, l’échange et la création d’une communauté sensée refléter la sympathie du milieu.

C’est pourquoi aucune barrière de style n’a été imposée, le néo metal, la musique « mainstream », majoritaire au début du forum pouvait facilement côtoyer les combos plus obscurs, sans pour autant que cela tourne à la rivalité « UG VS TOP OF THE POPS ».

Du rabattage intensif, des heures de tentative de référencement, même l’impression de flyers distribués dans les rues de tours a constitué les premiers balbutiements de War Nerve. Les premiers instants du site ressemblaient à un forum de potes où des sujets d’une banalité affligeante étaient échangés entre deux chroniques de qualité tout à fait discutables, le forum étant plutôt un support d’échange de délire passés IRL plutôt qu’un vrai centre de découverte.

Puis, à force de pub et de volonté de sérieux, des membres se sont greffés, tirant par leur présence et leur participation WN vers le haut, je pense à guim en priorité parti pour des motifs personnels, et quelques autres aujourd’hui inactifs pour des raisons que je n’estimais pas valables à l’époque mais que je comprends clairement aujourd’hui.

Sont venues mes premières tentatives de démarchage des groupes, avec une interview réussie de Misanthrope et un inoubliable entretien avec Joe de Gojira. WN voit sa base de membres se solidifier, le design changer, les chroniques affluer avec l’arrivée de membres actifs, encore présent aujourd’hui.

Nécessairement, l’envie de présenter un support plus professionnel a germé, le zine est a portée, et permettra de pousser des portes plus intéressantes, car démarcher des labels et des groupes avec un forum n’incite clairement pas à la confiance de la part de personnes habituée au milieu du journalisme virtuel.

Cette idée de zine c’était il y a deux ans et nous en sommes aujourd’hui au même point. War Nerve stagne et plus les choses ont évolué moins WN correspondait à ce que j’en attendais. Sous couvert de bonne ambiance, il m’a fallu tolérer pas mal de truc, quoi que vous en pensiez et malgré ma grande gueule et regarder ce projet qui m’a demandé tant de temps être là où il en est m’emmerde.

C’est bien simple, j’ai merdé dans mon boulot d’administrateur, mais clairement pas dans le sens où pas mal d’entre vous l’estiment à n’en pas douter. Plutôt que de laisser trop d’aisance il m’aurait fallu instaurer des règles plus drastiques afin de faire en sorte que WN corresponde toujours à la vision que je m’en suis faite dès lors qu’il s’est « professionnalisé ». Et ce que j’en voyais, c’était tout d’abord un zine, sérieux, qui monte, au point de devenir un endroit de référence.

Au lieu de ça où en sommes nous ? Des sections qui se meurent, un goût prononcé pour le flood qui soit disant entretien la communauté, plus une chronique de pondue. Bref le maintenir en vie s’appelle de l’acharnement thérapeutique, et moi, ça me gave. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté à plusieurs reprises de motiver les troupes, mais il était déjà trop tard, le vers était déjà dans le fruit. WN est pourri de l’intérieur en raison de son laxisme et j’ai eu du mal à me faire une raison, à voir la réalité en face, repoussant sans cesse le jour fatidique où je couperais les liens avec ce bébé que j’affectionne tant et qui m’a demandé tant d’implication, refusant purement et simplement l’idée de le voir définitivement clos.

Et pourtant la fermeture devenait chaque jour un peu plus inéluctable. Ce dernier mois, j’ai volontairement pris le pas de ne pas poster. Pour voir. Un post à droite à gauche, un gars Glop qui poste une news (d’ailleurs je le nomme News Man of the Year pour l’ensemble de son œuvre), une demoiselle qui se pointe, sursaut ultime du forum, inondation de post « délires » ou préparés je l’ignore, voilà qui en est trop.

War Nerve est mort, sous cette forme du moins. Ce n’est plus qu’une vaste blague où chacun poste ce qu’il a envie, un peu comme un chat 18-25 où on saurait écrire en français correct.

C’est pourquoi j’ai pris la décision de fermer définitivement le forum. Avant d’hurler au scandale, sachez que je n’ai clairement pas été irréprochable, parfois franchement con, j’en ai bien conscience.

Mais jusqu’à preuve du contraire, WN est encore chez moi. La décision est unilatérale et irrévocable.

Egoïste ? Très certainement. Libre à vous de vous crever le cul à monter un forum, je l’ai fait à la sueur de mon front et sans aucune connaissance web.
De mon côté, je vais passer à autre chose, et entends bien remettre quelque chose sur pied, un vrai webzine digne de ce nom. Je suis las de modérer et de n’avoir qu’une emprise partielle sur le contenu du site, si je désire monter quelque chose de sérieux, connaissant désormais un peu mieux les rouages d’un zine virtuel je ne peux plus conserver WN ad vitam sous son aspect actuel.

A compter de la publication de ce post, vous disposerez de 15 jours pour sauvegarder vos chroniques car pour leurs rédacteurs, ça aussi c’était du boulot, les sections en question restent ouverte pour que vous puissiez y accèder.

Si l’on devait dresser un bilan, malgré tout, WN n’est pas un échec cuisant. 3 HF de suite assez mémorables, des rencontres enrichissantes qui de toute façon dureront avec ou sans le forum. Lorsque je constate que nombre d’entre vous sont devenus amis en se rencontrant ici, je me dis que je n’ai pas complètement raté le coche, et au regard des nombreuses découvertes musicales que j’ai eu l’occasion de réaliser grâce aux chroniques, j’imagine qu’il doit en être de même pour vous.

Donc voilà, ça fait drôle, je clos l’épisode déterminé à entamer autre chose, ailleurs, un peu déçu tout de même.


Vous pouvez facilement me contacter au besoin.

Merci à tous, on peut dire que j'ai apprécié la ballade.

87
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 118 le Mer 8 Déc - 12:00:38